Le Chili récupère ses niveaux d'exportation de bleuets

Les expéditions de bleuets chiliens au cours de la saison 2014-15 vers les marchés internationaux ont de nouveau battu le record historique du pays, dépassant les tonnes 86.400, ce qui équivaut à une augmentation de 25%, selon les données fournies dans le rapport. du Comité des canneberges du Chili, correspondant à la neuvième semaine de récolte, et analyse de la qualité de la consultation. Cela montre que le pays retrouve ses tendances de croissance, qui avaient été brisées par des facteurs météorologiques.

"La sixième région, déjà achevée, et les régions allant d’Octave au sud ont exporté à ce jour le volume le plus important de l’histoire de l’industrie et ont repris la tendance à la hausse observée jusqu’à 2012 / 13. Les régions X et XIV dominent cette croissance avec un 28% supérieur au maximum exporté dans 2010 / 11. Viennent ensuite les régions VI, VIII et IX avec une croissance de 9%, 2% et 1% par rapport à 2012 / 13, respectivement. Dans le cas des régions IX, X et XIV, la principale cause de cette croissance serait de bonnes conditions météorologiques, notamment l'absence de pluie.", Spécifie le rapport de culture.

Toutefois, en volume, la huitième région, qui possède la plus grande superficie de myrtilles au pays, conserve la première place avec plus de 27.000 tonnes, dépassant ainsi la septième région consécutive pour la deuxième saison consécutive, qui dans la 2012- 13 a dominé le pays avec près de 34.000.

Le rapport indique que, bien que la saison ne soit pas encore terminée, il ne fait aucun doute que la septième région enverra un volume supérieur à celui de la saison précédente, bien que inférieur à son maximum historique. Les causes de ces dernières sont diverses, en partie un effet à long terme des gelées 2013 / 14, qui a affecté les rameaux qui soutiendraient le fruit de cette saison, ajouté aux gelées survenues en octobre par 2014, qui a principalement touché la région. zone de la cordillerane de ladite région. Ils estiment, en tout état de cause, que si la prochaine saison était dépourvue d’événements climatiques importants, la croissance du reste des Sixièmes Régions au sud permettrait de dépasser de loin le volume exporté en 2012 / 13.

En ce qui concerne Ñuble, selon le dernier recensement officiel de Ciren 2012, il y avait 2.748 hectares de bleuets et, aujourd’hui, ils doivent être dans le 4.000.

 

Source: La discussion

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Au Chili, ce 11 avril, deux industries à succès se sont rencontrées
L'Institut de Vulgarisation des Sciences Agronomiques et Alimentaires de l'Université...
Cerises, une saison réussie qui sera analysée lors de la rencontre ce 1...