La Colombie veut parier sur les bleuets

En avril dernier, Sebastián Domínguez, responsable du programme commercial de bleuets de la société chilienne Utilitas, s’est rendu en Colombie pour rencontrer des acheteurs potentiels. Et là, il a découvert qu'il existe déjà des hommes d'affaires colombiens qui veulent miser sur les productions locales. En fait, certaines pépinières se préparent déjà à livrer des plantes pour de nouveaux projets. «On voit qu'il y a un intérêt important, bien qu'il n'ait pas encore l'ampleur du Pérou«commente Domínguez, qui a été invité comme conférencier au programme destiné aux cadres supérieurs de l'industrie du bleuet, qui aura lieu à Bogotá début août. Il dit que ce que l'on voit, c'est qu'ils pourraient bien fonctionner avec des variétés précoces et qu'ils rivaliseraient avec le Chili et le Pérou, en raison des dates. «Les Colombiens veulent tirer parti de toute la logistique et des connaissances qu’ils possèdent lors de l’exportation de fleurs. Son objectif serait d’approvisionner l’Europe, même s’ils se tournent également vers les États-Unis.« souligne l'expert chilien.

Source: économie et affaires

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Les productions de fraises et de framboises à Huelva chutent de 9 et 15% tandis que...
«De belles opportunités pour les myrtilles dans la catégorie snack»
Myrtilles : le gel a provoqué des pertes de 20% de la production