Cort Brazelton participera à la réunion de l'industrie de septembre à Agadir

L'analyste est reconnu comme faisant partie de l'histoire de l'industrie mondiale de la myrtille, sa participation à la réunion d'Agadir sera donc une grande contribution aux producteurs et exportateurs marocains et un grand soutien à leur industrie.

Le Maroc est la destination incontournable de la filière internationale de la myrtille en septembre et presque tout le monde confirme sa participation au XXVIII Séminaire International de la Myrtille qui aura lieu ces 13 et 14 septembre dans la ville d'Agadir.

programme complet

Le programme de la réunion, qui comprend les deux jours, est très complet et est totalement axé sur les problèmes auxquels les producteurs marocains sont confrontés ou devront être confrontés, tant dans leur activité productive que dans la commercialisation du fruit sur le marché mondial.

Pour le développement de chaque thème, les plus grands spécialistes mondiaux de chaque discipline ont été convoqués. Mettre l'accent sur le problème des coûts et des rendements des cultures ; les différents facteurs liés au système de conduite en pots ; lutte antiparasitaire, en particulier Drosophila suzukii; la large offre internationale de nouvelles variétés génétiques ; et les différents aspects techniques et de gestion liés aux aspects physiologiques des myrtilles et des baies en général.

Analyse locale et globale

Inaugurant la réunion, Cort Brazelton participera en particulier, qui fera un rapport complet sur l'industrie mondiale de la myrtille, couvrant également le comportement des marchés et les projections et tâches de l'industrie internationale à court et moyen terme.

Après cette vision et cette analyse globale, Amine Benanni fera un rapport sur l'état actuel et les projections de la myrtille au Maroc.

Le chercheur donnera la conférence : "Effets du rayonnement et de la chaleur excessive sur les myrtilles : contexte et stratégies d'atténuation", dans laquelle il abordera le problème et les variantes stratégiques qui peuvent être développées pour atténuer son impact.

Pertes économiques

Nous savons qu'une chaleur excessive cause des dommages au développement de la plante et du fruit, car plus la chaleur est élevée, plus il y a d'évaporation et moins d'absorption d'eau, ce qui se traduit par une plante plus faible, avec un feuillage moins dense, qui expose souvent à son tour le fruit. à plus de rayonnement.

Sa présentation et son analyse : "Situation internationale du bleuet", sera très important pour tous les participants à la réunion, qui, en plus du contenu et des données livrés sur la situation actuelle du marché du bleuet, révéleront les différentes stratégies que l'industrie a prévues pour augmenter la demande et rehausser la position du bleuet sur le marché mondial.

À la fin de la présentation, il sera possible d'approfondir chacun des aspects abordés, en participant à la série de questions prévue.

Le prochain XXVIII Séminaire international sur le bleuet Il aura lieu Et 13 14 Septembre dans les couloirs de Hôtel Les Dunes D'or Centre De Congrès, dans la ville de Agadir, Maroc.

Pour se renseigner sur la stand disponible Cliquez sur ICI

Pour achetez votre billet pour l'événement Cliquez sur ICI

source
Consultation sur les bleuets

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Les exportations de cerises chiliennes ont presque triplé en janvier 2024 : les Chinois...
La saison des myrtilles au Maroc avance à deux vitesses
Onubafruit, le premier producteur de baies en Espagne bien qu'il réduise de 11%...