À l'intérieur de la seule ferme des Émirats arabes unis qui cultive de gros bleuets

Des bourdons importés d'Europe aident à polliniser des milliers d'arbustes à baies à la ferme Al Foah.

Au bout d'un chemin de terre au large de Dubai-Al Ain Road, dans l'une des régions les plus vertes des Émirats arabes unis, vous trouverez une vaste ferme qui abrite certaines des sélections de baies les plus savoureuses.

Les bourdons importés d'Europe aident à polliniser des milliers d'arbustes à baies à la ferme Al Foah à Al Ain, avec quelque 1.500 XNUMX abeilles par hectare travaillant frénétiquement entre les mois de plantation et de récolte.

Détenue et exploitée par Elite Agro Holding, la ferme est à la tête de la production locale de certains des meilleurs superaliments de la nature, notamment les framboises, les mûres et les fraises.

Mais il détient aussi le titre d'être le seul établissement au pays qui cultive des myrtilles.

"Les baies sont fascinantes car elles ont une durée de conservation très courte, mais elles sont devenues très populaires auprès des consommateurs ces dernières années", a déclaré Ian Summerfield, directeur général d'Elite Agro.

"L'emplacement est notre seul argument de vente. Vous ne pouvez pas être plus cool que ça."

«Nous appliquons quelque chose qui s'appelle la politique du triple deux. Le transport des baies de la récolte à la chambre froide prend moins de deux heures, les baies ne sont touchées qu'à deux mains ; le collecteur et le consommateur, et nous stockons tous nos produits à 2°C pour les garder frais ».

De grandes serres équipées de systèmes de refroidissement à base d'eau abritent des milliers de plantes et d'arbustes où les baies sont en pleine floraison au cours de leur saison donnée.

Les myrtilles sont généralement récoltées de janvier à mai et les framboises et les mûres d'octobre à avril.

Vingt serres dédiées à la production de bleuets couvrent une superficie totale de 12 hectares, avec une moyenne de 5.400 XNUMX plants de bleuets par hectare.

La production de framboises et de mûres est à plus petite échelle, avec une superficie totale de 1,8 hectare et 1,2 hectare, respectivement.

La ferme abrite quatre variétés de bleuets haut de gamme : Dazzle, Eureka, Eureka Sunrise et First Blush. Les plantes proviennent d'un sélectionneur australien appelé Mountain Blue Orchard.

En termes de profil de saveur, Summerfield a déclaré que les myrtilles ont une "saveur douce mais forte, sont plus grosses que la plupart et ont une texture croquante".

"Nous devions trouver des baies capables de faire face à ce temps tout en donnant une grande explosion de saveur", a-t-il déclaré.

« En 2017, nous avons signé un accord d'exclusivité avec Mountain Blue Orchard parce que nous avons découvert que ces variétés seraient les meilleures pour ce marché à la fois en raison de leur goût, de leur texture et de leur taille, ainsi qu'en raison des conditions de culture que nous avions.

"Nous sommes le plus grand et le seul producteur de myrtilles aux Émirats arabes unis et nous sommes les seuls à être autorisés à cultiver ces variétés de baies au Moyen-Orient."

Production fructueuse chaque année

Pendant la récolte, les myrtilles sont cueillies par les agriculteurs trois fois par semaine et arrivent dans les rayons des magasins dans les 24 heures.

Selon l'endroit où vous magasinez, un panier de 500 g de myrtilles Elite peut coûter entre 30 Dh et 40 Dh.

Chaque année, la ferme produit environ 300 tonnes de myrtilles, 70 tonnes de framboises et 30 tonnes de mûres sur des dizaines d'hectares de serre.

Au cours des prochaines années, Summerfield a déclaré que la ferme augmentera sa récolte de bleuets de 13 hectares, ce qui signifie que d'ici 2026, elle produira près de 700 tonnes de bleuets par an.

Comment faire pousser la myrtille parfaite ?

Les myrtilles ont des exigences de pH très spécifiques, de sorte que les jeunes arbres sont plantés dans de la tourbe de coco, fabriquée à partir de coques de noix de coco, et de perlite, un minéral naturel.

Un système goutte à goutte, qui distribue une combinaison d'eau et d'engrais, est utilisé pour chaque plante et reçoit environ 3,5 litres d'eau par jour pendant les mois chauds d'été et seulement un litre pendant la saison hivernale la plus froide.

Pour la pollinisation, chaque fleur de la plante doit être visitée par une abeille entre 18 et 23 fois par saison, et chaque plante compte environ 1600 XNUMX fleurs.

Pour éloigner les ravageurs, la ferme introduit également des prédateurs d'insectes pour tuer les insectes indésirables au lieu d'utiliser des pesticides coûteux et nocifs.

Summerfield a déclaré que le plus gros ravageur est un minuscule insecte appelé thrips et qu'ils apportent des coléoptères pour les tuer.

Répartie sur 570 hectares de terres, la ferme produit également des poivrons, des tomates, des concombres et des pommes de terre.

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

En juillet, la FAO Mexique achève une étude de zonage agroécologique en J...
Le professeur Bruno Mezzetti sera à la Blueberry Arena au Macfrut 2024
"La France et la Belgique restent des territoires inexplorés pour...