USA UU (New York): Les gelées de mai ne font pas trop mal aux bleuets

Les cultivateurs de bleuets de Baldwinsville, dans l’État de New York, se sont réveillés dans la nuit du 9, en mai, après un avertissement de gel qui leur a obligé à bien surveiller leurs cultures. Les températures sont tombées en dessous de zéro dans certaines zones basses, mettant en danger les épidémies délicates.

À Abbott Farms, à Baldwinsville, la journée a commencé juste après minuit dans le but de protéger les myrtilles dans la partie inférieure de la plantation.

Un grand ventilateur a contribué à la circulation de l'air pour empêcher la formation de givre sur les plantes et de petits incendies ont créé une couche de fumée sur le champ, presque comme s'il s'agissait de nuages, pour piéger la chaleur rayonnée.

Les efforts ont augmenté la température de -3 ° C à -2 ° C, suffisamment pour empêcher la formation de cette couche de givre.

Comme de nombreuses cultures fruitières dans le centre de l'État de New York, cette parcelle de baies a déjà été durement touchée en mars, lorsque les températures sont tombées en dessous de -12°C après un hiver chaud record.

Blair estime que malgré ses efforts, seulement 80 % de cette première variété de bleuet survivra. Il existe six autres variétés de bleuets qui devraient être en meilleur état. "Les plants vont bien, mais ils ne porteront pas de fruits et cela affecte notre récolte", explique-t-il, ajoutant que certains pommiers ont également été touchés.

Au cours des deux prochaines semaines, les fleurs s'ouvriront. Blair dit que cela leur donnera une meilleure idée de ce que sera la performance globale de la saison.

Source: Syracuse.com

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Les exportateurs de fruits soulignent l'importance de la technologie pour le...
L'Ouzbékistan augmente ses importations de framboises à congeler en provenance de T...
D'importants chercheurs et spécialistes seront présents à la réunion de...