La myrtille est la star du Macfrut 2023 qui se déroule cette semaine en Italie

La réunion se compose de trois jours avec des experts techniques et scientifiques internationaux de premier plan, ainsi que d'importants acteurs mondiaux de la production et du marché mondial des myrtilles.

Cette semaine, la 40e édition de Macfrut, l'important salon international du secteur des fruits et légumes, se déroule en Italie. Le rendez-vous a lieu dans les locaux du Rimini Expo Center du 2 au 5 mai et, dans son programme, les myrtilles ne seront pas seulement le fruit symbolique de l'édition 2023, mais aussi la vedette de l'événement, depuis les Journées internationales de la myrtille.

La réunion se compose de trois jours avec des experts techniques et scientifiques internationaux de premier plan, ainsi que d'importants acteurs mondiaux, tels que Driscoll's, l'un des principaux producteurs de pépinières et de fruits, et le groupe australien Costa, l'un des principaux sélectionneurs et producteurs de myrtilles.

Référence mondiale

Macfrut est le seul salon de la filière pour les professionnels de la filière fruits et légumes, fortement orienté business mais aussi sur d'autres contenus techniques végétaux, c'est pourquoi il est appelé à devenir une référence mondiale du secteur.

L'événement est rendu possible par un projet cofinancé par le ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI), et pose les bases d'une percée, car il s'agira d'un salon plus grand, avec deux nouveaux halls d'exposition, il connaîtra également une forte croissance à l'international avec 30% de professionnels étrangers et 30 présentations internationales, et disposera de plus de contenus, dont des sessions animées par des experts du domaine, pour assurer un haut niveau d'expertise tout en regardant les tendances futures.

La réunion est coordonnée par le professeur Bruno Mezzetti de l'Université polytechnique des Marches, en collaboration avec Thomas Drahorad du NCX Drahorad, et sera complétée par des visites techniques sur un terrain d'essai et une formation avancée.

De nombreuses nouveautés sont prévues pour cette 40e édition, comme les Journées internationales du bleuet, qui seront dédiées aux principaux leaders d'opinion de la filière du bleuet.

La génétique

Une autre nouveauté est le Salon international des pépinières et de l'innovation variétale, qui servira de point de rencontre spécialisé pour les pépiniéristes, les sélectionneurs, les producteurs, les experts et les chercheurs qui opèrent dans un domaine stratégique pour le développement de la culture fruitière moderne. Dans cet aspect, l'exposition sera intéressante Le programme mondial de sélection et de génétique des myrtilles de Driscoll, par Jim Olmstead, de Driscoll's (USA).

Commençant la conférence, le mardi 2 mai, la « Blueberry School » se tient à Ancône, réservée aux chercheurs et techniciens.

symposium mondial

Le mercredi 3 mai aura lieu le « Blueberry Symposium » qui abordera des enjeux scientifiques clés pour l'industrie et la culture, tels que la génétique, les pépinières, la nutrition, les techniques de culture et de propagation, et la biomédecine qualitative, nutritionnelle et de la canneberge.

Dans cette conférence essentiellement scientifique et technique, qui sera animée et animée par le Dr Bruno Mezzetti, il présentera Jorge Esquivel Manterola, Directeur de Consultation sur les bleuets, qui développera l'article : Caractéristiques des plants de bleuets adaptés aux différentes conditions édaphoclimatiques.

Principaux acteurs

En cette journée de mercredi, en plus des aspects techniques de la culture, il sera également possible d'apprendre une partie de la réalité de la culture au Portugal, avec la conférence Production de myrtilles au Portugal, qui sera dicté par Pedro Brás de Oliveira, de l'Institut national de recherche agricole et vétérinaire, ou de Chine, à travers la présentation Culture du bleuet en Chine, présenté par Cheng Liu, de l'Académie des sciences agricoles du Liaoning (LAAS).

Il sera également possible de s'informer sur la situation générale en Europe, avec l'exposition Programme de sélection de myrtilles à la FEM : une approche intégrée pour innover grâce à de nouvelles variétés pour l'Europe du Nord et du Sud, présenté par Lara Giongo, de la Fondazione Edmund Mach (IT), entre autres, qui comprend des présentations sur divers aspects de la culture en Turquie, en Pologne, en Australie, en Hongrie ou en Italie, en tant qu'hôte des différents intervenants internationaux qui participeront avec leur présentations.

Le jeudi 4 mai, les différents acteurs de l'industrie mondiale du bleuet porteront leur attention sur les tendances du marché et de la production, impliquant les principaux producteurs et exportateurs mondiaux.

Enfin, le vendredi 5 mai, un "champ de myrtilles" sera installé au sein de la foire Macfrut, pour des visites techniques animées par des experts.

source
Consultation sur les bleuets

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Les gelées dévastatrices provoquent des pertes importantes de myrtilles en U...
Rêve bleu : l'Ukraine établit un record historique pour l'exportation de myrtilles...
José Antonio Gómez-Bazán, PDG de Camposol : quel est le secret du succès...