Le « pushgay », la nouvelle baie péruvienne

Le Centre de recherche sur les ressources génétiques et la biotechnologie du département de biologie de l'Université nationale agraire de La Molina (UNALM) est en train d'identifier la baie sauvage appelée "Pushgay" ou myrtille du Pérou.

La baie a été trouvée dans la région de Cajamarca et a atteint le centre il y a un an et demi. "Nous introduisons le matériel, mais Comme c'est un arbuste, nous devons l'établir sur le terrain ", a informé la responsable de l’étude et directrice du centre, Antonieta Gutiérrez.

En ce sens, il a expliqué qu'ils effectuent un travail de domestication de la baie, ce qui signifie connaître leur biologie et leur génétique. À cette fin, ils prévoient d’étudier les passages à niveau et la sélection des individus. "Nous pensons atteindre le niveau moléculaire ", a-t-il souligné, même s'il a averti que "Ce n'est pas c'est un travail à court terme ".

Source: Red Agricultural Magazine

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

L'Inde supprime les barrières commerciales pour les produits américains
Les myrtilles en Ukraine ne souffriront pas d'éventuelles gelées – avis d'experts
Des représentants du Comité chilien des fruits de la myrtille ont analysé le...