Vous souhaitez participer au rendez-vous annuel des producteurs de petits fruits méditerranéens ?

Le Séminaire International des Baies de Tanger dynamisera une industrie en pleine croissance

La culture du bleuet au Maroc a connu un démarrage tardif et une entrée timide dans l'exportation de ce fruit, mais grâce au développement génétique et aux nouvelles variétés disponibles, à la bonne utilisation de la technologie, aux nouveaux systèmes de gestion des hors-sol et au prestige acquis par son fruit, a connu une croissance explosive dans l'industrie du bleuet et une reconnaissance notable sur les marchés mondiaux, selon Blueberries Consulting.

«Actuellement, la superficie des myrtilles sur le territoire marocain est en croissance constante dans différentes régions, et non seulement en hectares, mais aussi en qualité de ses variétés, ce qui la fait également croître en rendements productifs et, par conséquent, ces volumes ils ne poussent pas seulement en quantité, mais aussi en qualité de leurs fruits, déjà reconnus et préférés par les consommateurs des marchés où ils sont présents. De plus, il s'agit d'une activité productive avec des niveaux de rentabilité convenables, puisque, grâce à ce bon accueil de la demande, elle atteint des prix supérieurs à la moyenne internationale.

rencontre internationale

"Pour tout ce qui précède, l'industrie de la myrtille au Maroc est une activité qui continue d'augmenter en superficie plantée, en volumes de production, en kilos de fruits frais envoyés vers différentes destinations et en valorisation de son produit sur les marchés."

Autorités de l'Association Marocaine des Fruits Rouges, Chambre de Commerce d'Agadir, directeur et gestionnaire de Blueberries Consulting Projects.

«Dans ce scénario, la tenue du XXXIIIe Séminaire International des Baies, ce 11 septembre, dans les locaux de l'Hôtel Royal Tulip City Centre de la ville de Tanger, constituera non seulement un grand soutien pour les producteurs et entrepreneurs marocains, mais aussi un grand "une opportunité pour l'industrie internationale de découvrir la croissance significative du Maroc et le haut niveau de maîtrise et de gestion de son industrie".

Objectifs de l'industrie du bleuet

"La superficie des bleuets au Maroc a augmenté de plus de 1.000 5.300 hectares au cours de la dernière saison, approchant actuellement les 6.000 100.000 hectares, même si l'objectif de la filière est d'atteindre XNUMX XNUMX hectares plantés de bonnes variétés à court terme." «En ce qui concerne les volumes de production et d'exportation de myrtilles fraîches vers les marchés mondiaux, l'objectif de l'industrie marocaine est de dépasser les XNUMX XNUMX tonnes au cours de cette décennie, ce qui démontre non seulement sa consolidation, mais aussi sa volonté de devenir un protagoniste du marché international".

XXVIII Séminaire International sur les Baies Maroc 2023.

« Tanger fait partie des régions qui porteront la croissance du pays dans les années à venir. Aujourd'hui, la région contribue à hauteur de près de 10 % au PIB total du royaume, mais en raison de son taux de croissance constant, ce chiffre devrait augmenter très rapidement.

Conditions favorables

«Au Maroc, il est possible de produire des myrtilles 10 mois par an. Dans les régions où il n'y a pas de froid, il se produit de septembre à avril ou mai. On le rencontre dans les plaines et dans les zones proches de la mer, où il n'y a pas beaucoup d'heures de froid. "L'objectif ambitieux de l'industrie marocaine est de produire d'avril à août ou septembre, et ainsi pouvoir avoir une production pendant 52 semaines par an."

«D'un autre côté, le Maroc est la porte de l'Europe, de l'Afrique et de l'Asie. Le pays a de nombreux accords de libre-échange (ALE) pour l'exportation avec les principaux marchés d'Europe et des États-Unis, outre la Turquie, les pays arabes, ceux de la Méditerranée, comme l'Égypte et la Tunisie, et avec les pays africains, ce qui facilite la commercialisation. avec tous les pays voisins et lointains. Elle dispose d'une longue autoroute vers l'Europe, en plus d'un transport aérien permanent depuis Casablanca et d'une puissante infrastructure maritime et portuaire à Tanger.

 

«Dans les myrtilles marocaines, il existe pratiquement toutes les nouvelles variétés du monde et elles sont cultivées avec différents systèmes et technologies de gestion. Il convient de noter qu’en plus de sa situation géographique privilégiée – qui lui permet de livrer ses fruits en Europe en 4 jours et en 6 jours en Russie –, il bénéficie d’un soutien permanent de l’appareil public et de l’État, qui se traduit par une promotion, les plans financiers, les infrastructures et l’ouverture des marchés, entre autres. Ces avantages s'ajoutent aux coûts raisonnables dont disposent les producteurs, au bon niveau de leurs techniciens et professionnels et à la main d'œuvre jeune mais expérimentée du pays.

Vous souhaitez participer au rendez-vous annuel des producteurs de petits fruits méditerranéens ?
Parrainages disponibles.

Pour plus d'informations:
Consultation sur les bleuets
Tél. : +56 9 3469 3871 (WhatsApp)
contact@blueberriesconsulting.com
www.blueberriesconsulting.com

source

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Les exportateurs de fruits soulignent l'importance de la technologie pour le...
L'Ouzbékistan augmente ses importations de framboises à congeler en provenance de T...
D'importants chercheurs et spécialistes seront présents à la réunion de...