L'Espagne a créé 58.000 2021 emplois dans le secteur agricole en XNUMX

Le marché du travail espagnol a généré 58.000 2021 emplois dans l'agriculture en 810.400, atteignant 2005 XNUMX employés, l'année où la création globale d'emplois est la plus élevée du pays depuis XNUMX.

Selon l'Enquête sur la population active (EPA) publiée par l'Institut national de la statistique (INE), le chômage dans l'agriculture a été réduit au cours des douze derniers mois de 23.400 XNUMX personnes, ce qui représente une baisse de 12,67 %.

Par rapport au trimestre précédent, le nombre de chômeurs agricoles a diminué de 161.100 33,3 personnes (-XNUMX%) et la fréquentation a augmenté de 78.700 10,33 (+XNUMX %).

L'agriculture est le secteur qui a enregistré la plus forte baisse du chômage par rapport au trimestre précédent en termes de pourcentage.

Le marché du travail espagnol a généré 840.700 2021 emplois en XNUMX, le la plus forte création d'emplois enregistrée depuis 2005 -année de régularisation extraordinaire- et un chiffre qui porte le nombre total d'employés en Espagne à 20,2 millions, le plus haut niveau en 13 ans.

Selon l'INE, le chômage a baissé de 615.900 2017 personnes au cours des douze derniers mois, la plus forte baisse depuis la mi-3,1, pour clôturer à 13,33 millions de chômeurs et ramener le taux de chômage à 2008 %, le plus bas depuis XNUMX.

Lutte contre la fraude

Le syndicat Commissions ouvrières (CCOO) a estimé ce jeudi que sa campagne contre la fraude et les inspections du travail ont contribué à la hausse de l'emploi agricole en 2021 puisque "des contrats au noir ont fait surface".

CCOO a assuré dans une note que dans le secteur agricole Ces derniers mois, un nombre important d'équipes et de contrats de travail ont vu le jour qui n'étaient pas déclarés.

Selon lui, le rebond de l'emploi ne se trouve pas dans la saisonnalité de certaines campagnes, mais dans la campagne contre la fraude syndicale et l'inspection du travail.

Les commissions ouvrières ont exprimé leur confiance que ces tâches continueront à faire remonter à la surface "toute la précarité de l'emploi submergé".

Il a dénoncé la fraude enregistrée dans l'embauche temporaire et a exhorté à prolonger la contrats fixes discontinus, des plans d'égalité et des politiques qui éliminent la discrimination fondée sur le sexe.

Par ailleurs, le syndicat a manifesté son intérêt pour la réforme du travail réduisant la précarité et a demandé au patronat de réactiver la négociation du accord de ferme d'état normaliser les relations de travail et mettre fin à la fragmentation "excessive" du secteur.

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

La Journée mondiale des abeilles se concentre sur la protection des pollinisateurs

Lignes de bataille tracées pour la confrontation des tarifs d'expédition

Westfalia renforce ses références vertes en obtenant l'accréditation CAR...