Espagne: Projet de développement d'un nouveau biopesticide naturel

SEIPASA, une entreprise espagnole spécialisée dans le traitement de solutions naturelles pour l'agriculture, travaille au développement d'un nouveau biopesticide d'origine naturelle pour la protection des cultures contre les parasites. L’objectif est de proposer une alternative efficace et sûre aux insecticides chimiques de synthèse et, dans le même temps, de respecter l’environnement, la santé humaine et la faune auxiliaire. 

laboratoireLe développement de ce nouveau biopesticide naturel permettra au marché d’offrir une solution de haute qualité avec la capacité de remplacer les produits ayant un impact négatif sur l’environnement. Les objectifs du projet répondent aux besoins croissants définis par le marché, de plus en plus exigeants tant en matière de réglementation que de promotion de solutions sans gaspillage et capables de renforcer le développement d'une agriculture durable.

Ce projet fait partie du programme Innoglobal du Centre pour le développement technologique industriel (CDTI), qui relève du ministère de l'Economie, de l'Industrie et de la Compétitivité. SEIPASA est l'une des entreprises espagnoles 50 subventionnées dans le cadre de ce programme. L’objectif de cette initiative est de promouvoir la coopération internationale en matière de recherche et développement par la réalisation de projets avec des entreprises ou des entités d’autres pays.

Collaboration internationale avec l'IARI

SEIPASA a conclu un accord de collaboration internationale avec l’Institut indien de recherche agricole (IARI), l’entité la plus importante du pays pour la recherche et l’enseignement agricoles. IARI est le produit phare du Conseil indien de la recherche agricole (ICAR) du ministère de l'Agriculture du gouvernement indien.

En vertu de cet accord de collaboration, SEIPASA assumera la planification et la coordination intégrale du projet. La société espagnole sera également chargée du développement du produit formulé et des tests d’efficacité du produit. De son côté, IARI fournira une connaissance des différentes sources de matières premières, ainsi que le développement de méthodologies analytiques adéquates pour chacun des extraits.

Le programme Innoglobal dispose d’un budget de millions d’euros en subventions. Il est cofinancé par les fonds structurels de l'Union européenne. Les projets à soutenir doivent être des initiatives internationales de R & D et doivent avoir un budget minimum de 10 euros. La durée doit être comprise entre les mois 175.000 et 12.

Source: Freshplaza.es

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Les exportations de cerises chiliennes ont presque triplé en janvier 2024 : les Chinois...
La saison des myrtilles au Maroc avance à deux vitesses
Onubafruit, le premier producteur de baies en Espagne bien qu'il réduise de 11%...