Fred Douven, d'abb Growers (Pays-Bas) : « L'incertitude plane sur le marché de la myrtille »

Le marché du bleuet est actuellement très fragile, selon Fred Douven de la société néerlandaise abbGrowers. «Il n'y a pas assez de main d'œuvre disponible, non seulement pour les productions en Espagne, mais aussi au Maroc. « Cela a un impact sur l’approvisionnement en produits des supermarchés et sur la prestation des programmes. »

«Nous avons terminé la saison chilienne de manière satisfaisante ce printemps, mais lorsque la crise du coronavirus a éclaté, les saisons espagnole et marocaine ont été fortement affectées. Les producteurs possédant plusieurs cultures, comme les fraises et les bleuets, choisissent de récolter le produit qui rapporte le mieux. Le prix du transport a également augmenté, même s'il s'est maintenant quelque peu stabilisé », explique Fred.

«Le problème n'est pas la demande, qui est actuellement assez élevée. Dans tous les pays du nord-ouest de l'Europe, des tentatives sont faites pour faire des promotions sur les myrtilles, mais en raison de l'incertitude, il est difficile de les planifier. Par conséquent, je prédis que l’incertitude sur le marché entraînera une hausse encore plus importante des prix, qui sont désormais à un niveau raisonnable. L'ensemble du marché est devenu une sorte de marché au comptant. En outre, le climat espagnol n'est pas entièrement propice à la culture de baies en ce moment", dit Fred.

Pour le moment, l'approvisionnement vient toujours des pays du sud. À partir de la semaine 23, abbGrowers poursuivra la saison de baies avec des productions de Serbie, suivies par celles des Pays-Bas et de Pologne. « J'espère que les mêmes problèmes de récolte ne se reproduiront pas dans ces pays », conclut Fred.

source
FreshPlaza

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

L'industrie péruvienne du bleuet se rétablit et prend soin de ses récoltes
«Si on y prête suffisamment attention, les mûres ont certainement du pouvoir...
Agrícola Cayaltí s'engage pour les myrtilles à Lambayeque : quel est son...