L'Inde ajuste les droits de douane sur les importations de myrtilles après l'accord américain

Dans une démarche stratégique visant à s'aligner sur un accord avec les États-Unis, le gouvernement central indien a modifié les droits de douane sur plusieurs importations, notamment les myrtilles et les myrtilles. Le Conseil central des impôts indirects (CBIC) a annoncé ces ajustements le 20 février, marquant une étape importante vers la résolution d'un différend de longue date avec les États-Unis au sein de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

La notification du CBIC a souligné la suppression des droits d'importation sur les myrtilles fraîches, séchées ou congelées, et les myrtilles seront désormais soumises à des droits de douane de 10 %. Les bleuets préparés ou en conserve bénéficient d'une réduction à 5 %, bien que les bleuets en conserve maintiennent un droit de 10 %.

Ce changement de politique fait partie d'une stratégie plus large de l'Inde visant à réduire les droits de douane sur les aliments frais et transformés, issue d'un accord bilatéral avec les États-Unis visant à résoudre les différends à l'OMC. Cette évolution fait suite à une annonce faite en septembre 2023 par la représentante américaine au Commerce, Katherine Tai, détaillant la résolution du dernier différend en cours à l'OMC entre l'Inde et les États-Unis, qui comprenait l'engagement de l'Inde à réduire les droits de douane sur certains produits agricoles américains.

Cet accord, conclu lors de la visite du Premier ministre Modi aux États-Unis en juin, a été salué comme une étape importante dans les relations commerciales entre les États-Unis et l'Inde, résolvant six différends en cours à l'OMC.

source
Fresh Plaza

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Au Chili, ce 11 avril, deux industries à succès se sont rencontrées
L'Institut de Vulgarisation des Sciences Agronomiques et Alimentaires de l'Université...
Cerises, une saison réussie qui sera analysée lors de la rencontre ce 1...