Les myrtilles fraîches polonaises peuvent entrer sur le marché chinois

Conformément aux lois et réglementations pertinentes de la Chine et aux réglementations de l'Administration générale des douanes de la République populaire de Chine et du Ministère de l'agriculture et du développement rural de la République de Pologne concernant les exigences phytosanitaires applicables aux myrtilles polonaises fraîches exportées vers la Chine, Les myrtilles fraîches polonaises répondant aux exigences pertinentes suivantes ont récemment été autorisées à être importées.

Les vergers et les usines de conditionnement exportant vers la Chine doivent être audités et déposés par l'Agence nationale d'inspection phytosanitaire et des semences représentant le ministère de l'Agriculture et du Développement rural de la République de Pologne (ci-après la « partie polonaise »), et approuvés par l'administration générale de Douanes de la République populaire de Chine (ci-après, la « partie chinoise ») pour l'enregistrement. Les informations d'enregistrement comprennent le nom, l'adresse et le numéro d'enregistrement. Avant la saison d'exportation annuelle, la partie polonaise doit fournir à la partie chinoise une liste d'enregistrement, qui sera publiée sur le site officiel de l'Administration générale des douanes après avoir été examinée et approuvée par la partie chinoise.

Les organismes de quarantaine préoccupants pour la Chine comprennent Godronia cassandrae, Diaporthe spp. (Diaporthe vaccinia, D. eres, D. rudis), Septoria albopunctata et autres.

Les vergers exportés vers la Chine doivent établir et mettre en œuvre de bonnes pratiques agricoles (BPA) pour assurer la traçabilité du processus de production. Maintenir les conditions sanitaires dans les vergers, enlever les fruits tombés et pourris pendant la récolte et mettre en œuvre la lutte antiparasitaire intégrée (IPM), telle que la surveillance des ravageurs, la lutte chimique ou biologique et les opérations agricoles.

La transformation, l'emballage, le stockage et l'expédition des myrtilles exportées vers la Chine doivent être effectués sous la surveillance quarantenaire de la Pologne.

Pendant le processus d'emballage, les myrtilles exportées vers la Chine doivent être séparées des fruits malades et déformés, triées et soufflées à l'air comprimé pour s'assurer qu'elles sont exemptes d'insectes, d'acariens, de fruits pourris, de brindilles, de feuilles, de racines et de saleté. Si les myrtilles emballées qui sont exportées vers la Chine doivent être stockées, elles doivent être stockées immédiatement et stockées séparément pour éviter la réinfection par des organismes nuisibles.

Dans les deux ans suivant les échanges, la partie polonaise doit procéder à une inspection par échantillonnage de chaque lot de myrtilles exportées vers la Chine à un taux de 2 %. Si aucun problème phytosanitaire ne survient dans les deux ans, le taux d'échantillonnage sera réduit à 1 %. Si des organismes nuisibles de quarantaine vivants préoccupants pour la Chine sont découverts, la totalité de l'envoi de marchandises ne sera pas exportée vers la Chine. La Pologne devrait découvrir pourquoi et prendre des mesures d'amélioration. Dans le même temps, les registres doivent être conservés et fournis à la partie chinoise sur demande.

source
Fresh Plaza

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Les exportations de cerises chiliennes ont presque triplé en janvier 2024 : les Chinois...
La saison des myrtilles au Maroc avance à deux vitesses
Onubafruit, le premier producteur de baies en Espagne bien qu'il réduise de 11%...