Luis Luchsinger Lagos: "Il semble essentiel de rompre avec le mythe du refroidissement 7 / 8"

Luis Luchsinger est agronome, mention de la production de fruits de l'Université du Chili et docteur en physiologie post-récolte de l'Université du Maryland, aux États-Unis. Il est l'un des représentants du séminaire international 7 ° qui se tiendra au JW Marriott. de Lima, le 13 de juin, exposant le sujet: "Refroidissement, conservation et transport des myrtilles".

Le spécialiste international de la gestion post-récolte et de la qualité des fruits d'exportation suggère que le Chili, qui est un pays leader dans l'exportation de fruits et une référence pour de nombreux pays, devrait se démarquer de certaines pratiques courantes supposées adéquates, telles que le refroidissement lent. et des conteneurs fermés - et devenir un pays économe en énergie et efficace pour le refroidissement, le stockage et le transport de fruits et légumes frais.

Dans une interview pour le magazine Global Businesses, il déclare que "Je pense qu'il est essentiel de rompre avec le mythe du refroidissement 7 / 8 "(température du produit initial moins le résultat final souhaité, multiplié par 7 / 8) et que les chambres de maintenance sont en mesure de réduire le 1 / 8 manquant, ce qui industrie du feu "stabiliser la température à huis clos", Ce qui se traduit par l'envoi de ce fruit après 48 à 72 heures après son refroidissement.

Triangle de refroidissement

"De mon point de vue et de mon expérience, il s’agit d’une grave erreur, qui pose de nombreux problèmes dans l’industrie, mais comme on l’utilise pratiquement, elle est supposée être correcte ", déclare le chercheur et ajoute:" Tous les agents participant à la chaîne du froid doit comprendre que la réfrigération n’est qu’un élément de la chaîne, très différente de la gestion du froid et de son interaction avec l’emballage / emballage et de son interaction avec le produit à refroidir ou à entretenir. Par conséquent, la formation dans ces matières est fondamentale", Souligne-t-il.

  • Quels facteurs affectent le refroidissement des fruits d'exportation?
  • Trois aspects sont fondamentaux à prendre en compte dans le processus de refroidissement: les équipements de réfrigération et la conception du "pré-froid"; la conception des conteneurs et des emballages; et la façon de refroidir. Tous ces facteurs doivent être axés sur les besoins et les caractéristiques de chaque espèce et type de fruit. Malheureusement, ce "triangle de refroidissement" manque cruellement de coordination.

Le scientifique affirme qu’il est essentiel de connaître à tout moment les températures minimale et maximale de l’air dans un tunnel d’air forcé ou une chambre de maintenance. "La fluctuation de l'air à la sortie de l'évaporateur doit être aussi faible que possible (inférieure à 1 ° C pour les systèmes au fréon et 0,5 ° C à l'ammoniac). Pour cette raison, la thermométrie devrait être disponible, afin d'éviter les mesures manuelles", Indique, en soulignant que les exigences de température spécifiques pour chaque type de fruit sont également importantes, afin de connaître la température minimale de sécurité que chaque fruit peut tolérer et de refroidir ou de maintenir chaque produit dans une plage de températures permettant de préserver sa qualité aussi longtemps que possible.

Innovation technologique et efficacité énergétique

Le professeur Luchsinger travaille en tant que professeur agrégé au Département de la production agricole de la Faculté des sciences agronomiques de l'Université du Chili, où il enseigne divers postes de professeur, notamment "Gestion post-récolte des fruits", "Gestion de la chaîne du froid pour les fruits et légumes frais" et " Physiologie post-récolte », en plus d'être directeur adjoint du Centre d'études post-récolte (CEPOC) de l'Université du Chili. À la suite de leurs recherches et de leur travail universitaire, leur position est parmi celles qui promeuvent l'utilisation des meilleures et des meilleures technologies dans le processus post-récolte, formalisant cette étape à tout moment de manière durable. À cet égard, il fait remarquer que les principales innovations dans ce domaine se concentrent sur l'efficacité énergétique des systèmes de réfrigération, tant dans les systèmes à air pulsé que dans les chambres de stockage ou de transport.

Source: Martín Carrillo O. - Blueberries Consulting

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Les producteurs de bleuets de Floride restent prudemment opti ...

Les ports de Los Angeles et Long Beach atteignent un incroyable 70 po ...

Les agrumes et les myrtilles péruviens peuvent désormais être exportés vers l'Inde