"Le Maroc est considéré comme un acteur important de l'industrie du bleuet dans un avenir immédiat"

Jorge Esquivel Manterola Il est consultant international dans la culture des myrtilles, avec une vaste expérience dans les fermes de divers pays d'Amérique. De plus, il est directeur de Consultation sur les bleuets, une entreprise de conseil et de communication de renommée internationale qui s'est démarquée pour favoriser le développement de l'industrie du bleuet dans divers pays exportateurs.

vague de consommation
Esquivel adhère aux projections selon lesquelles d'ici 2030, la production de myrtilles dépassera 3 millions de tonnes, un scénario dans lequel la consommation augmentera de 20 % en Amérique du Nord, de 70 % dans la région européenne et de 150 % en Chine. Cette grande demande projetée nous oblige à étendre la superficie plantée et à augmenter les rendements, c'est pourquoi la technologie, la nouvelle génétique et les connaissances sont essentielles pour faire face à cette "deuxième vague de consommation".

Acteur principal
Dans cette projection, "le Maroc est dessiné comme un acteur pertinent pour le marché mondial, non seulement en raison de sa position stratégique par rapport aux marchés européens, asiatiques et orientaux, mais aussi en raison des bonnes qualités pédologiques et climatiques pour la culture de la myrtille, de son de bonnes infrastructures de transport et post-récolte, et les facilités administratives pour démarrer de nouveaux projets ».

"Le Maroc est considéré comme un acteur important de l'industrie dans un avenir immédiat, notre intérêt est donc d'accompagner les producteurs marocains dans une stratégie de croissance, pour parvenir à une plus grande participation au marché mondial de la myrtille. Dans ce plan, pour septembre, nous réaliserons un programme complet qui comprend des systèmes de gestion modernes, la bonne utilisation de la technologie, l'offre abondante de nouvelles génétiques végétales, une bonne gestion de la nutrition et de nombreux aspects liés à la post-récolte. »

"Le docteur viendra avec nous Jorge Retamales, chercheur de classe mondiale. Le médecin nous accompagnera également Bruno Defilippi, reconnu comme le principal expert sur les questions post-récolte du bleuet au niveau international. Les deux chercheurs participeront avec une douzaine de spécialistes à la réunion que nous tiendrons en septembre à Agadir ».

Au Maroc, la culture de la myrtille se développe, avec plus de 4.000 60.000 hectares et produisant plus de XNUMX XNUMX tonnes. Plus précisément à Agadir, les fermes produisent avec des systèmes de gestion heures d'ensoleillement. De plus, il y a beaucoup plus de techniciens que dans d'autres régions du Maroc, donc la demande d'informations et de connaissances agronomiques, technologiques et commerciales sur la culture est beaucoup plus importante. »

"Les plus importantes entreprises internationales de la filière myrtille se sont engagées à Agadir qui, avec les producteurs marocains, les hommes d'affaires agricoles et les investisseurs internationaux, concrétisera le plus grand rendez-vous de la filière myrtille organisé sur le sol marocain".

El XXVIII Séminaire de consultation sur les myrtilles les jours seront Et 13 14 Septembre dans le Centre de conférence et de réunion des Dunes D'Or Agadir.

Pour plus d'informations:

Jorge Esquivel Manterola
Directeur Consultation sur les bleuets
Tél.: + 56 9 3469 3871
contact@blueberriesconsulting.com

source
Consultation sur les bleuets

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Les exportations de cerises chiliennes ont presque triplé en janvier 2024 : les Chinois...
La saison des myrtilles au Maroc avance à deux vitesses
Onubafruit, le premier producteur de baies en Espagne bien qu'il réduise de 11%...