Pays-Bas : « Les prix des myrtilles sont stables et élevés »

Aux Pays-Bas, les myrtilles se vendent assez cher depuis plusieurs semaines. « Il y a une bonne demande et peu d'offre, malgré le fait qu'il y a actuellement des myrtilles du Chili, du Maroc et d'Espagne sur le marché néerlandais. Le Chili arrive à la fin de sa saison et finira un peu plus tôt que d'habitude, tandis que le Maroc et l'Espagne ont connu des semaines plutôt médiocres et ne sont pas très performants. Cependant, je pense que la situation va changer dans quelques semaines, vers la semaine 13 », explique Fred Douven d'ABB Trading.

Les prix ont culminé

Douven note que les prix ont commencé à augmenter il y a environ trois semaines. « En ce moment, ils sont assez stables, mais je pense que nous avons atteint un sommet. Les cultures « anciennes » et « nouvelles » se vendent à des prix très différents ; Par exemple, les myrtilles chiliennes sont vendues beaucoup moins chères que les marocaines », clarifie.

ligne
Douven calcule que les prix resteront stables jusqu'à ce que l'offre augmente. « Dans quelques semaines, plus de volume arrivera du Maroc et d'Espagne, et les prix vont probablement baisser. Après cela, le volume continuera d'arriver jusqu'après la semaine 20», prédit-il, et se déclare satisfait de l'augmentation de la consommation de myrtilles. « La demande est bonne et va continuer à augmenter. Nous avons déjà un public fidèle et croissant qui achète régulièrement des myrtilles, mais maintenant nous devons proposer des packs plus grands, car les packs de 125 grammes sont trop petits. », conclut.

Source: Freshplaza.es

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

La demande stimule la production croissante de bleuets en Chine
L'industrie chilienne de la myrtille montre sa volonté de reprendre le leadership
Au Chili, ce 11 avril, deux industries à succès se sont rencontrées