Pérou: canneberge, produit d'exportation à fort potentiel de croissance

La myrtille est le produit d'exportation agricole qui affiche la plus forte croissance en termes de croissance cette année, a déclaré le directeur des entreprises agraires du ministère de l'Agriculture et de l'irrigation (MINAGRI), Marco Vinelli Ruíz.

Il a noté que les bleuets avaient été exportés l'année dernière pour une valeur de millions de dollars 30 et que, pour 2015, ce montant devrait être multiplié par deux.

Il a déclaré qu'un autre produit du panier agro-export péruvien qui a un "grand avenir" est la baie dorée péruvienne ou "baie dorée", bien qu'il ait souligné que nous devons organiser l'approvisionnement pour répondre à une demande de 4 à 6 conteneurs par semaine, compte tenu de la forte demande sur les marchés.

Vinelli Ruiz a rappelé que l'année dernière, le boom et la variété des agro-exportations péruviennes ont permis de dépasser les millions de dollars US de ventes, en particulier des produits non traditionnels tels que l'huile de palme, le quinoa, les fèves de cacao, les avocats et les raisins frais, entre autres d'une acceptation importante sur le marché mondial.

"Nous espérons que cette année, les exportations agricoles pourront atteindre un chiffre d’affaires de 6,000 millions de dollars EU, compte tenu des placements plus nombreux en qualité et en quantité de produits agricoles, mais surtout par un travail plus intense du Minagri pour l’ouverture de nouveaux marchés. à travers Senasa"Il a dit.

Date

Marco Vinelli a fait ces déclarations en provenance d'Allemagne, où il fait partie de la délégation d'entrepreneurs et d'agro-exportateurs péruviens participant à la foire Fruit Logistics, qui a débuté mercredi et se termine aujourd'hui à Berlin (Allemagne).

 

Source: Agraria.pe

 

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Les exportations de cerises chiliennes ont presque triplé en janvier 2024 : les Chinois...
La saison des myrtilles au Maroc avance à deux vitesses
Onubafruit, le premier producteur de baies en Espagne bien qu'il réduise de 11%...