Le Pérou est le premier exportateur mondial de raisins, de myrtilles, d'asperges et de quinoa.

Le Pérou continue de se positionner comme l'un des principaux exportateurs de produits agricoles au monde, étant aujourd'hui le premier exportateur mondial de raisins, de myrtilles, d'asperges (fraîches et en conserve) et de quinoa.

C'est également le deuxième exportateur d'avocat, de gingembre et de noix du Brésil, après respectivement le Mexique, la Chine et la Bolivie. De même, il occupe la troisième place mondiale pour ses exportations de cœurs de palmier en matière de conservation (après l'Équateur et la Bolivie).

En outre, le Pérou s'est positionné l'année dernière comme le neuvième exportateur mondial de fruits, avec des ventes qui se sont élevées à 5,673 XNUMX millions de dollars américains. En Amérique latine, ce pays est le troisième exportateur de fruits derrière le Mexique et le Chili.

Au premier trimestre de cette année, les exportations agricoles du Pérou ont atteint 2,481 10,8 millions de dollars, un chiffre qui représente une augmentation de XNUMX% par rapport à la même période de l'année précédente, a souligné la ministre du Commerce extérieur et du Tourisme, Elizabeth Galdo.

Dans ce contexte, les expéditions de myrtilles (qui ont doublé leurs exportations), de cacao et dérivés (+82,7%), de citron et dérivés (+85,6%) se sont démarquées.

En outre, Ica (raisins, myrtilles, asperges) s'est imposée comme la principale région agro-exportatrice, avec 666 millions de dollars américains ; La Libertad (myrtille, avocat, asperge) avec 386 millions de dollars américains ; et Piura (raisin, mangue, citron), avec 273 millions de dollars.

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Nominations à Fall Creek® : Ricardo Polis et Julio Zavala assument les rôles...
Grâce à la génétique, le Pérou continuera à croître
Naturipe Farms lance de nouvelles variétés de myrtilles