La Pologne est le marché à la croissance la plus rapide pour les fruits et légumes du Maroc

Les succès du Maroc à l'exportation dans le secteur des fruits et légumes ne sont pas un secret pour les experts du secteur. Cependant, il est intéressant d’examiner quels marchés affichent la dynamique la plus impressionnante pour comprendre où se présentent les nouvelles opportunités les plus importantes.

EastFruit a analysé le rythme des exportations de fruits et légumes parmi les 20 principaux marchés marocains de fruits et légumes au cours des cinq dernières années. Les résultats de cette analyse ont été surprenants.

Tout d'abord, il convient de noter que parmi les 20 plus grands marchés de vente, un seul (la Russie) a affiché une forte dynamique négative. Une légère diminution a également été observée dans les exportations de légumes et de fruits vers l'Arabie saoudite et le Qatar.

Cependant, la Pologne est devenue le leader en termes de taux de croissance des exportations parmi les principales destinations. En moyenne, au cours des 5 dernières années, les exportateurs marocains ont augmenté leurs expéditions de légumes et de fruits vers la Pologne de 67% chaque année. Bien entendu, la part de la Pologne dans les exportations marocaines de fruits et légumes reste faible : seulement environ 1 %, mais le taux de croissance des exportations est impressionnant.

Parmi les produits que le Maroc fournit à la Pologne, les principales positions sont occupées par les tomates de serre, les myrtilles fraîches et les framboises fraîches et surgelées. L’approvisionnement de la Pologne en mandarines, pastèques et avocats marocains connaît également une croissance assez rapide.

Si l’on parle d’augmentation absolue des revenus d’exportation, le leader incontesté reste le Royaume-Uni, qui dépense annuellement 110 millions de dollars, soit 43% de plus, pour importer des légumes et des fruits du Maroc.

Parmi les pays géographiquement les plus éloignés du Maroc, le Canada se démarque clairement. Ce pays augmente ses importations en provenance du Maroc de 21% soit 18 millions de dollars chaque année. Cela a déjà permis au Canada d'entrer parmi les 7 marchés les plus importants pour les produits marocains. Le Canada achète du Maroc des clémentines, des mandarines et d'autres agrumes, ainsi que des fraises surgelées et même des bleuets frais.

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

L'Inde supprime les barrières commerciales pour les produits américains
Les myrtilles en Ukraine ne souffriront pas d'éventuelles gelées – avis d'experts
Des représentants du Comité chilien des fruits de la myrtille ont analysé le...