La propagation de "mouches à ailes tachetées" au Chili menace la production de fruits et de baies

Les équipes du Service de l'agriculture et de l'élevage, SAG, analysent une stratégie de lutte contre la "mouche maculée", arrivée dans le pays en provenance d'Argentine, après avoir présenté une propagation explosive menaçant la production de fruits et de baies.

En 2017, c’était la première fois que cette espèce était détectée appelée Drosophila suzukii, entre Pucón et Villarrica, confirmant par le suivi des pièges et la surveillance permanente du SAG, qui existent actuellement des spécimens de la région O'Higgins à Los Lagos, a rapporté Biobiochile.

Selon le responsable du Département de la protection des végétaux de la Division de la protection de l'agriculture et de la foresterie du SAG, Marco Muñoz Fuenzalida, de Radio Bío Bío, a confirmé à Temuco, la peste est très agressive pour les arbres fruitiers.

Un travail est actuellement en cours dans la capitale régionale de La Araucanía afin de définir une stratégie et une campagne de diffusion de l'urgence phytosanitaire consécutive à la détection de la peste dans plusieurs régions du Chili. Le SAG a formé plus de travailleurs de 80 INDAP dans la région pour sensibiliser aux mesures et aux caractéristiques phytosanitaires de cette mouche.

source
CNN Chili

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Le Chili atteint un record historique en matière d'exportation de fruits frais
Les fruits rouges stimulent les exportations agroalimentaires de Huelva...
Existe-t-il des alternatives au plastique ?