Le SAG fait état du lancement d'applications contre Lobesia botrana, première génération dans la région de Coquimbo

Le Programme national de Lobesia botrana (PNLb) informe qu’à partir du 5 de septembre, il sera possible de mener à bien les applications visant à lutter contre le ravageur de la première génération dans les vignobles situés dans la zone de contrôle. Les traitements doivent être débutés, à condition que la variété à appliquer soit présente de manière majoritaire, en tige ou en grappe distincte. Ainsi, les applications devraient débuter dans les variétés les plus anciennes de la ferme ou du vignoble.

Dans les propriétés où des programmes conventionnels ou biologiques sont mis en œuvre, en fonction des périodes de protection de chaque produit, les applications nécessaires doivent être effectuées pour couvrir les jours 30 de manière ininterrompue dès le début de la première application effectuée.

Afin d'éviter toute déprotection lors de la mise en culture, PNLb suggère de commencer les applications successives un jour avant la fin de la période de protection du produit précédemment appliqué. Des informations sur les périodes de protection des pesticides sont disponibles sur le site Web du Service, www.sag.cl.

Selon le SAG, la première application doit se terminer dans tout le vignoble ou la propriété sous contrôle obligatoire au plus tard le 16 de septembre de 2015.

L'entité indique également qu'il incombe au producteur de respecter la LMR en fonction de la destination du fruit ou de l'objectif de production, et qu'il en avise le Bureau du programme national de Lobesia botrana (PNLb) correspondant à sa juridiction au moins 48 heures avant. pour démarrer chaque application.

 

Source: SimFRUIT

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Les exportations de cerises chiliennes ont presque triplé en janvier 2024 : les Chinois...
La saison des myrtilles au Maroc avance à deux vitesses
Onubafruit, le premier producteur de baies en Espagne bien qu'il réduise de 11%...