«Un chilien, un arbre»: le ministre Walker fait la promotion d'un programme de plantation d'arbres pour les espèces indigènes dans les édifices publics

En présence du ministre de l'Agriculture, Antonio Walker, du sous-secrétaire du portefeuille, José Ignacio Pinochet, du directeur exécutif de la CONAF, Rodrigo Munita, et du seremi de l'Agriculture, José Pedro Guilisasti, a conduit la plantation de la terrasse du ministère de l'Agriculture dans le but de promouvoir des zones urbaines de meilleure qualité et respectueuses de l'environnement, en invitant d'autres ministères et services publics à se joindre à l'initiative.

«Nous donnons l'exemple en tant que ministère de l'Agriculture, nous arborons la terrasse, nous croyons que nous pouvons également planter des arbres indigènes dans le centre de la ville, rien de plus bénéfique pour l'environnement pour les gens que la forêt indigène», a déclaré le ministre Walker lors l'arborisation de l'espace avec peumos, quillayes et quebrachos, une activité encadrée dans le programme "Un Chilien, un Arbre" réalisé par la Société Nationale des Forêts (CONAF), qui vise à améliorer la qualité de vie des Chiliens en les avantages que procurent les arbres et les sensibiliser d’un point de vue culturel, environnemental et économique.

De même, le secrétaire d'État a souligné l'importance d'initiatives comme celles-ci, qui visent à terme à accroître la couverture arborée et sa répartition adéquate, sans négliger des zones aussi importantes que les espaces de travail: «nous avons déjà eu une première campagne dans laquelle Plus de 18 millions d'arbres ont été plantés et maintenant nous voulons, sur la terrasse du ministère, avoir cet environnement de travail agréable. L'environnement de travail est essentiel », a-t-il déclaré.

De son côté, le sous-secrétaire à l'agriculture, José Ignacio Pinochet, a souligné que «dans le gouvernement du président Sebastián Piñera en 2010, cette campagne d'arborisation a commencé et nous avons planté plus de 20 millions d'arbres dans cette initiative depuis. Ici, dans la région métropolitaine, plus de 3.250.000 XNUMX XNUMX arbres ont été plantés. Évidemment, cela devrait nous inspirer tous et nous voulons que ce soit une invitation pour les autres ministères, les services publics, qu’ils puissent reproduire et nous mettrons toujours l’accent sur les fonctionnaires, sur les personnes qui travaillent, qu’ils aient un meilleur environnement et, espérons-le, faites-le en lien avec la nature et quoi de mieux si c'est avec la forêt indigène ».

Pendant ce temps, le directeur exécutif de la CONAF, Rodrigo Munita, a souligné l'importance «d'amener au centre de Santiago, qui est du ciment pur, apporter des arbres, apporter la nature, apporter un lieu plus agréable à partager, que les gens sont aussi plus heureux, puisque les arbres génèrent cela. La campagne consiste à arborer le Chili, nous en avons besoin car chaque arbre contribue au contrôle du CO2, nous pensons donc que c'est une très bonne initiative. Nous sommes heureux en tant que CONAF, membres de Minagri, de pouvoir faire cet acte en face à face et symbolique, mais il a une importance énorme, non seulement pour nous mais pour les générations futures », a-t-il conclu.

Téléchargez la vidéo sur: https://we.tl/t-cFNxeMoyeN?src=dnl

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Les gelées dévastatrices provoquent des pertes importantes de myrtilles en U...
Rêve bleu : l'Ukraine établit un record historique pour l'exportation de myrtilles...
José Antonio Gómez-Bazán, PDG de Camposol : quel est le secret du succès...