Une `` application '' gratuite Imida offre des données météorologiques et des programmes d'irrigation en fonction de la parcelle et de la culture

L'Institut Murcien de Recherche et Développement Agricole et Alimentaire (Imida) a développé, en collaboration avec la Fondation Integra, une application mobile gratuite et simple d'utilisation qui permet de concevoir des programmes d'irrigation personnalisés, en fonction du type de culture et de la localisation des parcelles. enregistré par les utilisateurs dans le système d'information agricole de Murcie (SIAM).

Ce nouvel outil, appelé «Agroclima. La gestion globale des variables météorologiques en libre accès pour la planification agraire ', repose principalement sur les ensembles de données agrométéorologiques enregistrés par les 52 stations SIAM, gérées par Imida et affichées quotidiennement sur le portail régional de données ouvertes de la Communauté autonome.

Une fois inscrit, l'utilisateur peut consulter ces variables en temps réel quand il le souhaite et les personnaliser en fonction du type de culture qu'il possède dans chacune des parcelles qu'il enregistre dans l'application.

De cette manière, Agroclima permet de trouver la station la plus proche de chaque parcelle et, sur la base des données du portail Open Data et d'autres services REST spécifiques, de calculer les besoins en eau des parcelles enregistrées, en fournissant les données aux utilisateurs.

Cette application, qui sera disponible pour Android et iOS, a récemment reçu le troisième prix du gouvernement ouvert, encadré dans la première édition des Prix du gouvernement ouvert, du bon gouvernement et de la modernisation administrative de la région de Murcie.

À cet égard, le directeur d'Imida, Víctor Serrano, a déclaré que ce projet implique «une amélioration notable de la qualité des services publics destinés au secteur agroalimentaire. Agroclima est un exemple clair des avantages de rapprocher la recherche de la société et, dans ce cas précis, de la manière dont la réutilisation des données ouvertes peut améliorer l'efficacité de différents secteurs économiques ».

Cette nouvelle application, également finaliste dans Aporta Challenge 2019 (une initiative promue par les secrétariats d'État pour l'avancement numérique et la fonction publique), étendra ses fonctionnalités en 2021 avec des services géolocalisés sur les risques climatiques développés dans le cadre du projet ClimAlert de l'UE.

DEUXIÈME VERSION

L'application Agroclima, promue par l'équipe Systèmes d'Information Géographique et Télédétection Imida, dans le cadre du projet Feder 1420-25, permettra également, dans une seconde version, de générer des alertes d'incidents météorologiques tels que gel, canicule, vent fort , fortes intensités de précipitations, etc.

La fonctionnalité du système est complétée par le reste des applications Web Imida, où les informations météorologiques et les programmes d'orientation pour l'irrigation et la fertilisation de la plupart des cultures régionales peuvent être consultés plus en détail.

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Cerises chiliennes : Une saison discutable
Les myrtilles du Yunnan en sont actuellement à leur dernière saison...
Agrivoltaïque pour les petits fruits