Le Pérou commencera à exporter des myrtilles vers la Malaisie à partir de cette année

Ceci après que Senasa ait réussi à finaliser un accord, dont l'exportation débutera cette année. De cette façon, notre pays se consolide comme le premier pays exportateur de myrtilles dans le monde.

Le ministère du Développement agraire et de l'Irrigation (Midagri) a annoncé que les producteurs péruviens pourront commencer à exporter des myrtilles vers la Malaisie, à partir de cette année ; après que le ministère de l'Agriculture du pays asiatique (DOA pour son acronyme en anglais) a confirmé les exigences phytosanitaires pour l'importation de ce produit.

Ceci après que le Service national de santé agraire du Pérou (Senasa) ait réussi à finaliser ces accords et sera chargé de s'assurer, par le biais de la certification phytosanitaire, que les exigences établies par les deux pays sont respectées.

"Nous restons attachés au développement agraire du pays, cette fois, avec un accès à de nouveaux marchés pour la production fruitière nationale, offrant à nos agriculteurs plus d'opportunités de marché et d'alternatives pour la commercialisation", a expliqué Miguel Quevedo Valle, directeur de Senasa.

Pour l'exportation de ce produit vers ce marché, les envois de bleuets doivent provenir de champs certifiés et avoir été transformés dans des usines de conditionnement autorisées; Ils doivent également réussir l'inspection phytosanitaire, selon les exigences établies par le pays importateur.

Une fois l'inspection phytosanitaire approuvée, les expéditions doivent subir un traitement à froid. Il est important de considérer que les lieux de production et les usines de conditionnement des myrtilles sont inscrits sur la liste officielle autorisée par Senasa et DOA.

La Malaisie est une nouvelle opportunité pour les myrtilles péruviennes, qui s'ajoutent aux 58 marchés auxquels elles ont déjà accès ; Parmi les principaux, nous avons les États-Unis, les Pays-Bas, la Chine, le Royaume-Uni, le Canada, l'Espagne, l'Angleterre, entre autres, qui apprécient déjà le petit fruit violet.

De cette façon, le Pérou se consolide comme le premier pays exportateur de myrtilles dans le monde. réussi à envoyer dans la dernière campagne 162.459 XNUMX tonnes produites principalement à La Libertad, Lambayeque, Lima, Ica, Ancash, Piura ; et Moquegua.

Quelques mois après le début de cette campagne d'exportation, le Pérou a déjà réussi à envoyer 62.724 31 tonnes vers XNUMX marchés internationaux ; la projection doit dépasser ce chiffre, au même rythme que chaque année.

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

La pollinisation du bleuet par les abeilles, objet d'une publication scientifique

L'invitation attractive de Blueberries Consulting à participer au « T ...

La crise des myrtilles due à l'arrêt de l'aéroport de Tucumán...